Comment fonctionne le B2B ?

Comment fonctionne le B2B ?

Le B2B est une définition très large qui inclut les entreprises qui font des affaires avec d’autres entreprises. Le terme B2B fait référence aux transactions commerciales où les parties impliquées n’ont pas de relation légale entre elles et sont engagées dans des transactions strictement économiques. Il s’agit d’un type de commerce qui implique le traitement et le transport de marchandises entre deux ou plusieurs entreprises. Ce type de commerce diffère du commerce habituel, où les marchandises sont envoyées par des fournisseurs individuels et ensuite vendues directement par le consommateur.

Comment fonctionne le B2B dans le monde réel ?

Dans le monde réel, le terme B2B fait référence à un type particulier de commerce – celui qui implique une relation légale entre deux entreprises.

Le terme « entreprise » est utilisé ici car il englobe tous les types d’activités commerciales, y compris la fabrication et les services. Dans un contexte en ligne, vous pouvez considérer que le B2B est lié aux types d’entreprises suivants :

  • Les fabricants : Ces entreprises créent des biens ou des services qui sont vendus par d’autres entreprises (par exemple, les fabricants de voitures).
  • Les fournisseurs : Ces entreprises fournissent des matières premières ou des composants à d’autres entreprises (par exemple, les fournisseurs d’acier).
  • Les fournisseurs de services : Ces entreprises fournissent des services à d’autres entreprises (par exemple, des consultants qui aident à concevoir de nouveaux produits).

Pourquoi est-il important de comprendre le fonctionnement du B2B ?

Bien que le terme « business to business » puisse sembler simple, il existe de nombreux types de transactions différentes qui entrent dans cette classification. Par exemple, une entreprise peut vendre ses produits à une autre entreprise qui utilise le produit dans son processus de fabrication. Dans ce cas, les deux entreprises n’ont pas de relation directe l’une avec l’autre et sont simplement engagées dans des transactions strictement économiques.

Beaucoup de gens pensent que le B2B concerne uniquement les transactions entre entreprises, mais il peut également s’appliquer à une variété d’autres scénarios où une partie n’a pas de relation légale avec une autre. Par exemple, un individu achète quelque chose sur un site de commerce électronique et l’envoie directement à une autre personne ou entité commerciale. Dans ce cas, les deux parties sont engagées dans des transactions strictement économiques.

Quels sont les exemples de B2B ?

Voici quelques exemples de B2B :

Compagnie aérienne – Les compagnies aériennes achètent du carburant, des pièces d’avion et d’autres équipements auprès de fabricants. Elles vendent ensuite ces produits aux clients qui en ont besoin. Par conséquent, les compagnies aériennes sont engagées dans des transactions inter-entreprises (B2B).

Grossiste – Les grossistes achètent des marchandises aux fabricants et les vendent ensuite aux détaillants ou à d’autres grossistes. Par exemple, ils peuvent acheter des biens tels que des vêtements à des fabricants et les revendre à des prix inférieurs à ceux pratiqués par le fabricant lorsqu’il les a produits. Par conséquent, les grossistes effectuent des transactions d’entreprise à entreprise (B2B) avec leurs clients.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.